Outils personnels

Outils personnels

Consulter les statistiques
Nombre d'insrits: 6629


Connectés

Actuellement connecté: 001
Connectés aujourd'hui: 001

Mise à jour dans 90 secondes

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Vous êtes ici : Accueil / Ecoles / France métropolitaine / Billom

Billom

Billom

Billom

 

image.2005 02 06.6301197926

 

Honneur et Patrie – Valeur et Discipline " 

 " Ne pas subir "

"Ne pas subir" fut la devise choisie à partir de 1951

 

               La loi du 19 juillet 1884 (en savoir plus) (loi qui ne fut abrogée qu’en 1983) met fin au système des enfants de troupe dans les régiments et porte création à leur intention de six Ecoles Militaires Préparatoires, 4 pour l’infanterie : Les Andelys, Rambouillet, Montreuil sur Mer, Saint Hippolyte du Fort, 1 pour la cavalerie : Autun et 1 pour l’artillerie et le génie : Billom. L’orphelinat militaire de la Boissière, créé à la même époque par le commandant Hériot, concerne les très jeunes enfants du primaire, il est reconnu comme école militaire préparatoire et complète le dispositif.

               Après la décision parlementaire de créer des écoles d'enfants de troupe, comme d'autres villes que l'armée avait quitté, Billom se souvint de son ancienne garnison et avait sollicité après 6 mois de discussions orageuses en son conseil municipal une de ces écoles, elle obtint gain de cause mais dut sacrifier son collège qui s’installa à Courpière.

              
               Une instruction ministérielle du 5 janvier 1886 fixe au 1er avril l’ouverture de l’Ecole militaire préparatoire de Billom, afin d’y recevoir tous les enfants de troupe inscrits sur les registres matricules des régiments d’artillerie, du génie, des escadrons du train, des équipages militaires et des compagnies de gendarmerie maintenus au corps ou laissés dans leur famille et nés du 1er août 1868 au 3 juillet 1872 , trente enfants de troupe de la marine remplissant les mêmes conditions d’âge , un certain nombre de fils de militaires non encore admis comme enfants de troupe et nés du 10 août 1869 au 31 juillet 1872.

               Le 23 avril, l’effectif des élèves reçus est de 375. Le personnel enseignant comprend huit professeurs et des religieuses de Saint Vincent-de-Paul sont placées à la tête du service de l’infirmerie et de la cuisine. Un chef d’escadron de l’artillerie commande l’école, son adjoint vient du génie.

               Dès leur création les EMP sont l'objet d'un grand engouement mais une dizaine d'années plus tard, du fait d'un enseignement volontairement limité aux études primaires, le recrutement fléchit et au début du 20ème siècle on pense même fermer des écoles. Le général Sarrail, directeur de l'Infanterie réagit vivement mais les directives étaient plus ou moins bien appliquées et la première guerre mondiale ne favorise pas le redressement entrepris.

               En 1919, une réorganisation complète de l'enseignement(en savoir plus) est décidée. En 1921 Billom comme Montreuil-sur-Mer devient une école professionnelle. On y donne des cours de l'enseignement primaire supérieur et des cours techniques de mécanique, d'électricité, d'ajustage et l'on forme des conducteurs de moteurs et machines à vapeur. L'enseignement technique est partiellement transféré à l'EMPT de Tulle à sa création en 1924, création qui entraîne également la fermeture de l'EMP de Montreuil-sur-Mer. Les élèves à l'issue de leur cinquième année sont affectés dans les centres de spécialisation de Versailles (chars de combat), Fontainebleau (automobile) et de Bordeaux (aviation).

intérieur EMP Billom              

    En 1933, la section de pré-apprentissage, préparatoire à l’admission à l’école de Tulle, est supprimée. En 1942 est créée une classe de 6ème. En 1943, l'EMP prend le nom d'Etablissement d'éducation.

       

     

 

Durant la seconde guerre mondiale, à part un court repli d'une semaine sur Mauriac, l'école ne quittera pas ses quartiers. Elle accueillera des éléments de l'EMP des Andelys. 22 élèves rejoindront le maquis en 1944 avec des enseignants et des surveillants (en savoir plus); 10 d'entre eux mourront au combat ou en déportation ou des suites de la captivité.

intérieur EMP Billom 2              
    
   L'après-guerre est sans histoire, les 350 élèves poursuivent leurs études de la 4ème à la 1ère. Ils préparent la deuxième partie du baccalauréat soit à Autun, soit à Aix-en-Provence. Alors que la guerre d'Algérie s'achève, l' École est fermée en 1963.

 

 

     En 77 ans, près de 11 000 élèves ont fait leurs études à l'Ecole militaire de Billom.

Billom musique ville     
    Parmi eux on compte une cinquantaine de généraux dont 1 général d’armée, 2 amiraux, des députés dont un est énarque, des maires et des conseillers généraux, des journalistes, des professeurs et instituteurs, des avocats, des avoués, etc.

 


    

   Son drapeau est décoré de la croix de chevalier de la légion d’honneur, de la croix de guerre avec palme guerre 1914-1918, de la croix de guerre avec palme guerre de 1939-1945 et de la croix de guerre avec palme des théâtres des opérations extérieures.

 

Billom drapeau
En tout temps, en tout lieu,
les Enfants de Troupe de l'EMP de Billom
ont " Servi " leur pays
quelles que soient les circonstances.


š›š›š›š›š›

Une centaine d'année plus tard, les AET se souviennent...

Lire l'article illustré de jean-Claude Coullom : 1942-1946 L' École militaire préparatoire de Billom >>>

 

Mise en page J. P. 2004, revisitée AB en 2015
Complétée J. P. 2017

 

Site officiel de la ville de
BILLOM

http://www.billom.com/

Billom caserne

 


Quelques années après
(re) visitons notre école
et les événements qui ont fait son histoire...


L'entrée de l'école dans les années 30


1916


1930


vue aérienne de l'école en 1930


1930


1929


1938

1938 : la Musique commandée par
l'A/C Tournel compositeur de la
marche des Enfants de Troupe


1938


1940 le "grand" réfectoire


1940 une classe


2010 Notre association a 100 ans
et se souvient...

 

Continuons notre visite
au-delà des années 40
...


1940 manège


1940 salle d'armes


1942


1942 Chorale


1942


1942


1946 : pronemade


1946 cours "auto"


1946


1953 notre infirmière décorée


1956


1946 : Molière n'est pas loin...